Cap Ingelec  : Retour à l'accueil Cap Ingelec : Retour à l'accueil

CARLE

Un vent nouveau bien maîtrisé !

Symbole du renouveau du quartier de la gare Saint-Jean à Bordeaux, la tour In Nova culminera à
55 mètres de hauteur. Cap Ingelec a assuré la maîtrise d’oeuvre des lots techniques CVC de ce projet
à l’architecture audacieuse.

L e ciel bordelais voit s’ériger en ce moment un immeuble de 16 étages à proximité immédiate de la gare Saint-Jean à Bordeaux. L’édifice de forme cubique est situé sur le périmètre d’Euratlantique qui prévoit à terme 2,5 millions de m² de bureaux, logements et équipements publics. La tour In Nova, portée par
le promoteur Carle, a été dessinée par les architectes Bernard Bülher et Frédérik Dain (Hobo Architecture). Elle présente la particularité de proposer 9 étages de bureaux surmontés de 7 étages de logements. Les deux blocs, identifiables d’un simple regard, sont séparés par une terrasse jardin. Cap Ingelec s’est vu confier les lots techniques chauffage, ventilation et climatisation ainsi que le volet électricité du projet. La société d’ingénierie a travaillé main dans la main et de façon itérative avec le promoteur et les architectes pour résoudre une équation à plusieurs inconnues. La mission était en effet d’optimiser la performance énergétique de ce bâtiment certifié HQE Bâtiment Durable sans altérer sa signature architecturale et en offrant un confort de vie digne de son standing. Le tout en maîtrisant les coûts avec un maximum de sécurité.

Cap Ingelec a mené par ailleurs des études très poussées de rupture de ponts thermiques entre les
appartements et les terrasses qui les entourent. De même, des calculs complexes ont été effectués pour simuler l’impact du vent afin d’éviter les nuisances, qu’elles soient physiques (courant d’air) ou sonores (sifflement). A ce titre, la tour In Nova bénéficie de lames brise-vent en verre translucide qui entourent la totalité des logements. Cap Ingelec a déterminé leurs positions idéales par façade pour limiter au maximum l’influence du vent. Ces parois de verre aident aussi à prévenir une éventuelle sensation de vertige. Des simulations de ventilation ont permis en outre de montrer que ces logements en hauteur pouvaient faire l’économie d’une climatisation grâce à un rafraîchissement naturel de nuit satisfaisant