Cap Ingelec  : Back to home Cap Ingelec : Back to home

Datacloud Monaco, le plus grand évènement de l’année !

On 14 06 2018
Que représente Datacloud Monaco pour Cap Ingelec ?

Olivier Labbé, Directeur Général Adjoint de Cap Ingelec : "Datacloud Monaco est le plus grand évènement Datacenter de l’année. Il réunit tous les acteurs européens, en étant focussé sur le bâtiment technique. C’est vraiment l’endroit où se concentre pendant deux jours tout l’écosystème européen. On y rencontre les colocateurs, les ingénieries comme nous et tous les fournisseurs technologiques, Schneider, Legrand... C’est l’endroit où il faut être ! En une journée, j’ai pu rencontrer une dizaine de directions générales liées au Datacenter : des clients avec qui j’ai pu parler de projets en cours, et des personnes qui réfléchissent pour investir sur des Datacenters en France. Cap Ingelec a participé à deux tables rondes d’experts. La première portait sur le GDPR (RGPD en anglais), le nouveau règlement européen sur la protection des données. J’y suis intervenu pour expliquer son impact pour les propriétaires de Datacenters. La deuxième portait sur les tensions sur les ressources humaines : nous manquons terriblement de techniciens et d’ingénieurs dans ce domaine, particulièrement en ingénierie. Il faut aussi noter qu'aux côtés des équipes françaises de Cap Ingelec, étaient présentes celles de Cap DC Italie et Cap DC Turquie."

 

Quelles sont les tendances relevées à Datacloud Monaco ?

Olivier Labbé : "Le sujet du moment est le « time to market », c’est-à-dire le « construire vite ». Construire bien, évidemment, mais vite ! C’est un sujet omniprésent, avec des technologies hybrides qui mélangent des solutions spécifiques de construction « brick and mortar », c’est-à-dire des bâtiments en dur, et des solutions de type modulaires, qui ne coûtent pas moins cher mais peuvent être livrées très rapidement. Il y a un énorme appel d’air en informatique, notamment par la demande des GAFAM et la construction de Datacenters doit suivre. La difficulté est de répondre très vite, avec des engagements de délais. Les technologies sont articulées là-dessus. Cap Ingelec est bien sûr capable de répondre à ces défis : on s’engage sur les délais, et c’est peut-être aujourd’hui ce qui caractérise notre savoir-faire, autant que la partie technique. Le cabinet américain Ariston nous a classé récemment parmi les 50 entreprises qui comptent dans le monde du Data Center, dans laquelle il y a seulement 15 ingénieries. Nous sommes la seule francophone parmi elles. C'est la reconnaissance du fait que nous sommes leaders dans cette partie du monde. J’ai pu vérifier que c’est une reconnaissance qui compte!"