Cap Ingelec  : De vuelta a casa Cap Ingelec : De vuelta a casa

Souâd, Responsable Grands Projets depuis plus de 13 ans chez Cap Ingelec

On 17 12 2018
Cap Ingelec sait développer l’attrait de ses ingénieurs

Passionnée comme au premier jour, cette ingénieure thermicienne, diplômée de l’INSA Toulouse, ne regrette pas l’aventure qu’elle vit au quotidien. Suite à son cursus scolaire à l’INSA Toulouse, Souâd a commencé sa carrière dans une ingénierie parisienne avant un retour sur Bordeaux dans une filiale de Thalès. En 2005, Souad décide de relever de nouveaux challenges et intègre Cap Ingelec au poste de « Chef de projets CVC ». Après cette première expérience qui lui permet de balayer un panel d’activités variées, Souad a l’opportunité de devenir « Responsable Grands Projets », un poste nécessitant des compétences techniques et managériales. Grâce à la richesse des activités de Cap Ingelec,  ce poste lui permet d’aborder de multiples contrats. « Il faut posséder une vision globale pour assurer une bonne articulation des projets, bien maîtriser les interfaces en phase d’études et en phase de réalisation, que ce soit en maîtrise d’œuvre ou en conception-réalisation. J’ai la chance de pouvoir réaliser des projets clés en main. Mon action se déroule sur toute la chaîne, depuis les études en passant par la phase travaux, puis les opérations de mise en service et le réglage de l’installation pour qu’elle fonctionne de façon nominale. C’est très enrichissant et cela permet d’avoir un retour d’expérience quasi instantané » analyse-t-elle. 

Fidèle depuis plus de 13 ans, après de nombreux projets allant du plus classique au plus complexe, Souâd travaille maintenant sur une opération de plus grande ampleur. Un centre de recherche de 45 000 m² à Saclay, pour l’une des plus grandes entreprises de l’industrie pharmaceutique, avec un tiers de surfaces tertiaires et deux tiers de surface de laboratoires et d’animalerie. Cette commande est portée par l’agence de Toulouse, avec des intervenants de Reims pour la VRD, de Lyon pour la partie laboratoires, de Bordeaux pour la partie tertiaire, avec le Responsable BIM et Souâd comme superviseur CVC. « Nous avons cette particularité de pouvoir faire intervenir en synergie nos différentes agences » observe-t-elle. Actuellement en phase d’étude, elle espère que les travaux vont démarrer mi-2019, pour une réception prévue en 2021. Un vrai bonheur d’ingénieur !