Cap Ingelec  : De vuelta a casa Cap Ingelec : De vuelta a casa

L'interview de Jonathan, Chef de Projets Structure

On 17 04 2019
Peux-tu nous parler brièvement de ton parcours professionnel ?

Diplômé d’un Master Conception Ouvrage d’art et bâtiment de l’université de Toulouse, j’ai intégré en 2010, le bureau d’étude pluridisciplinaire toulousain, Sotec Ingénierie. Après le rachat de celui-ci par Artelia j’ai eu l’opportunité de rejoindre la direction technique, situé en région parisienne, en tant qu’ingénieur structure sur des projets de grandes envergures, tels que des réhabilitations d’IGH, de palace ou des rénovations de gares. Après la naissance de mon fils, j’ai souhaité quitter la capitale pour revenir dans le Sud-Ouest. Et c’est en septembre 2017 que j’ai intégré les équipes d’Alain Aslanian sur Bordeaux, afin de développer les compétences Structure au sein du pôle TCE de CAP 33. Je connaissais déjà Cap Ingelec de réputation, reconnu pour son très haut niveau technique, et c’est ce qui m’a conforté dans le choix de venir rejoindre cette ingénierie à taille humaine.

Quelles sont tes missions au sein de Cap Ingelec ?

En quelques lignes, je réalise les études de conception sur les lots Structure et Clos-Couverts mais aussi les diagnostics sur les bâtiments existants. J’effectue les choix conceptuels de la tenue structurelle des bâtiments, des ossatures jusqu’aux fondations de l’ouvrage et réalise les calculs techniques de structure. Je dimensionne ensuite les différents éléments, à partir des données du client, supervise la réalisation des plans de l’ouvrage et participe à la mise au point de variantes pour optimiser la structure et l’utilisation des matériaux. Je reste évidemment en appui pour les collègues qui ont des problématiques sur des sujets liés à la structure des bâtiments. Je travaille en étroite collaboration avec l’équipe de projeteurs et dessinateurs qui maîtrisent le BIM, avec l’outil « REVIT ». Ils sont, pour moi, de véritables « magiciens » ! Ils concrétisent les projets que nous réalisons en maquettes numériques avec un rendu exceptionnel et apportent une réelle valeur ajoutée lors de la conception de ces derniers. L’utilisation du BIM en structure, permet clairement d’économiser du temps comme, par exemple, avec la réalisation des nomenclatures qui permet obtenir des métrés précis. Le BIM offre également la possibilité de faire des coupes à chaque endroit souhaité et d’avoir ainsi une meilleure vision de l’espace. Nous testons aussi les possibilités de passerelles entre les logiciels de structures et « REVIT » afin de gagner du temps sur la modélisation. Nous sommes actuellement 3 ingénieurs sur Bordeaux pour gérer l’ensemble des projets structures, ce qui représente un challenge permanent. Je suis également en charge de la gestion de certains projets en tant que chef de projet TCE, pour la coordination des intervenants internes et externes. Ceci me permet de développer mes connaissances sur les lots techniques et architecturaux et ainsi avoir une vision globale sur la construction d’un bâtiment. Cette mission est très importante à mes yeux car elle permet d’organiser intelligemment les interfaces entre les lots en amont et de gagner du temps sur les phases de synthèses en exécution.

Peux-tu nous présenter le projet du nouveau bâtiment sur CAP 33, qui vient d’être lancé ?

Depuis le mois de novembre 2018, je travaille sur ce projet de construction d’un nouveau bâtiment de bureaux et d’archives sur le site de CAP 33 ; l’objectif principal étant d’augmenter la capacité d’accueil des locaux du siège social pour les futurs collaborateurs et de rapatrier nos archives du local actuel qui devient trop petit. Il y aura donc 21 bureaux supplémentaires de 2 personnes, 2 salles de réunion, une salle de repos, et un local d’archives. La surface du bâtiment sera de 1 049 m², de type R+1 et comprendra une zone d’archivage au RDC, sur une surface d’environ 300 m², avec des armoires posées sur des rails encastrés dans la dalle basse en béton armé. Le projet est conçu conjointement par Cap Ingelec et Citizen Architectes. J’assure la coordination des études entre l’Architecte et nous et le suivi des lots VRD, GOE, CVC/plomberie et CFO/CFA. Le permis de construire a été déposé le 1er mars dernier, et les travaux devraient commencer cet été pour une livraison au premier trimestre 2020.